Pré-commande « Rites funéraires vaudou » sortie le 6 mai

9,90

Entre fascination romantique et crainte superstitieuse, le vaudou hypnotise autant les anthropologues que les réalisateurs d’Hollywood. Les clichés qui lui sont associés cristallisent tous les fantasmes car il représente la frange indomptable de cultures méconnues, longtemps méprisées, et souvent redoutées.
En Haïti le vaudou est d’abord le dernier lien des esclaves déportés avec leurs origines multiples. C’est ensuite la bannière de l’union et les tambours de la révolte, où la ferveur de lutte prime sur la diversité des origines. Pratiquer le vaudou c’est avant tout honorer les loas et ses ancêtres, et respecter sa culture.
Le chemin initiatique du Vaudou haïtien est la quête du retour au paradis dérobé, le Guinen, l’Afrique des origines. Par leur richesse, leur complexité, les rites religieux liés à la mort ne marquent pas la fin de la vie. Il transcende son aboutissement. Il s’agit d’organiser et de célébrer le retour de l’exil pour la Terre des Ancêtres, au-delà des mers, où vibrent les racines du mapou, l’arbre reposoir des loas, dont les racines infinies traversent la mer.
Editions Fage – collection Dilaceratio Corporis
Catégorie :

Description

ntre fascination romantique et crainte superstitieuse, le vaudou hypnotise autant les anthropologues que les réalisateurs d’Hollywood. Les clichés qui lui sont associés cristallisent tous les fantasmes car il représente la frange indomptable de cultures méconnues, longtemps méprisées, et souvent redoutées.
En Haïti le vaudou est d’abord le dernier lien des esclaves déportés avec leurs origines multiples. C’est ensuite la bannière de l’union et les tambours de la révolte, où la ferveur de lutte prime sur la diversité des origines. Pratiquer le vaudou c’est avant tout honorer les loas et ses ancêtres, et respecter sa culture.
Le chemin initiatique du Vaudou haïtien est la quête du retour au paradis dérobé, le Guinen, l’Afrique des origines. Par leur richesse, leur complexité, les rites religieux liés à la mort ne marquent pas la fin de la vie. Il transcende son aboutissement. Il s’agit d’organiser et de célébrer le retour de l’exil pour la Terre des Ancêtres, au-delà des mers, où vibrent les racines du mapou, l’arbre reposoir des loas, dont les racines infinies traversent la mer.
Biographie de l’auteure :
Meryl Jeanneau a 35 ans, et toutes ses dents, sauf quatre, qu’elle a montées en collier. Bercée depuis l’enfance par les voyages et les pièces pour orgue de Bach, elle étudie la musique et les arts appliqués, et en classe de 1ère envoie un faire part de décès à ses professeurs annonçant le rendu d’un devoir sur « la mort de la couleur » : le noir. Le ton est donné. Elle étudie ensuite la broderie au sein de la Maison Lesage, la langue japonaise, et le cinéma, car choisir c’est renoncer. Cela aurait été dommage. Finalement, c’est la photographie qui l’emporte sur le cinéma. Elle boude alors les maisons de couture pour documenter tant par l’image que par le texte les combats des milices kurdes, ainsi que les avancées des droits des femmes au Proche-Orient.
Sa rencontre avec le vaudou haïtien est brutale et magnifique, par l’intermédiaire d’un ami et d’un parquet qui prit feu spontanément. L’initiation, puis la prise d’açon lui permettront de documenter son parcours, qui au fil des années, de curiosité se transforma en voie spirituelle.
Lors d’une reconversion professionnelle, elle se tourne vers le funéraire, pour réparer les corps et apaiser les proches, après avoir vu tant de deuils impossibles et de corps mutilés par les conflits. Actuellement, elle vit, travaille et écrit à Paris, où elle élève ses enfants dans un jardin de poisons et d’orchidées rares.

Informations complémentaires

Poids 0.1 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pré-commande « Rites funéraires vaudou » sortie le 6 mai”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Produits exclusifs

Catégorie spéciale de produits